BIENVENUE À L'ONU | VOUS ÊTES CHEZ VOUS
| English | Français

Système
des Nations unies
au Sénégal

Vers un avenir meilleur pour les populations des régions côtières de la zone WAMER

La gestion durable des ressources marines et côtières est une préoccupation majeure, partagée par tous les pays de la sous-région ouest Africaine, car les ressources halieutiques sont un facteur essentiel de leur développement actuel et futur, en termes d'emplois, d'activités économiques, d'apports en protéines, de stabilité sociale et de lutte contre la pauvreté.

Le Programme "Gouvernance, politiques de gestion des ressources marines et réduction de la pauvreté dans L’Ecorégion WAMER - West Africa Marine Ecorégion (Mauritanie, Sénégal, Gambie, Guinée-Bissau, Guinée et Cap-Vert)", démarré en 2012, est cofinancé par l’Union européenne pour plus de 6 milliards de FCFA, et le Programme des Nations Unies pour le Développement, à hauteur de 350 millions de FCFA, pour un budget total de près de 7 milliards de FCFA.

Au cours de ces cinq années d’exécution, le Programme a soutenu de nombreuses actions, diverses et complémentaires. Celles-ci portent sur le renforcement de la coopération régionale et sous-régionale et la modernisation des cadres d’intervention politiques et réglementaires nationaux. Elles portent aussi sur le soutien aux communautés de pêcheurs, sur l’appui à la gestion durable des aires marines protégées (AMP) et l’appui aux activités de contrôle et de lutte contre la pêche illégale (INN). Le programme a contribué également à l’équipement de chaque pays bénéficiaire d’une vedette de surveillance et au soutien des activités de plaidoyer des groupes influents (journalistes et des parlementaires, société civile) pour de meilleures politiques de gestion des ressources halieutiques.

Après 5 années d’activités, le projet a enregistré des résultats considérables et a permis de nombreuses avancées en matière de gouvernance et de politiques des ressources marines. Ces résultats ont été présentés à la presse ce lundi 16 octobre, en présente du Ministre de la Pêche et de l’Economie Maritime, de l’Ambassadeur de l’Union Européenne et du Directeur Pays du PNUD.

Parmi les activités phares déployées cette année on pourra citer, entre autres exemples :

- l’équipement en chambres froides de marchés en Guinée et au Cap Vert ;

- le développement de projets d’aquaculture au Sénégal ;

- la poursuite des opérations de surveillance sous-régionales avec la CSRP ;

- l’adoption d’un plan de gestion sous-régional pour l’éthmalose toujours en partenariat avec la CSRP ;

- des actions d’appui variées aux aires marines protégées dans tous les pays partenaires

Pour aller plus loin, le dossier de presse téléchargeable sur cette page done accès aux principaux impacts et résultats du programme GOWAMER.

Plus d’informations :
Théodora Taliane Samba, chargé de commuication, Programme GOWAMER, theodora.samba@undp.org Tel:76 746 41 90.

Facebook ONU

Chaîne video ONU
INSTAGRAM
FLICKR