BIENVENUE À L'ONU | VOUS ÊTES CHEZ VOUS
| English | Français

Système
des Nations unies
au Sénégal

Sénégal : Plan de travail humanitaire 2017

Entre 2014 et 2016, l’action humanitaire au Sénégal était guidée par le cadre stratégique du Plan de Réponse régional pour le Sahel. Visant à inverser le cycle de crises et le schéma des besoins croissants, les objectifs de la stratégie triennale, en outre de la réponse aux besoins vitaux immédiats, comprenaient également l’amélioration de l’analyse de risques et de l’alerte précoce, et le renforcement de la résilience des communautés les plus vulnérables. Tandis que tous les pays de la région sahélienne continuent à faire face aux mêmes aléas climatiques et défis chroniques, l’évolution des besoins diffère considérablement.

Etant à l’abri de l’impact direct des conflits violents dans la région, et n’ayant vécu de chocs climatiques majeurs depuis plusieurs années, le Sénégal fait partie de la liste des pays sahéliens qui, dès cette année, envisagent l’intégration progressive de l’aide humanitaire dans les initiatives de développement à moyen et long terme.

La base des besoins aigus au Sénégal est chronique, caractérisée par des poches de vulnérabilité saisonnière qui ne sont pas nécessairement liées à une situation d’urgence particulière ou une crise soudaine. Pour aborder les causes structurelles de ces pics, le nouveau cadre stratégique mène la planification et l’intervention humanitaires vers une collaboration renforcée et un passage de relais progressif avec les acteurs du développement et les agences nationales.

Les analyses des risques et des vulnérabilités ainsi que l’assistance aux personnes dans le besoin devront désormais s’intégrer dans les plans stratégiques et opérationnels de développement et de résilience. Cette logique découle également de deux recommandations centrales du Sommet Humanitaire Mondial de « transcender les divisions de l’humanitaire et du développement » et de « passer de l’assistance à l’élimination des besoins ».

Dans ce cadre, et pour assurer une visibilité aux besoins humanitaires pendant la période de transition 2017-2018, l’ensemble des partenaires ont décidé d’élaborer un plan humanitaire basé sur deux documents stratégiques de référence :

Le Plan-Cadre des Nations Unies pour l’Assistance au Développement (PNUAD) 2012 – 2018, récemment révisé pour inclure les principaux besoins humanitaires et structuré en trois axes :
• Création d’opportunités pour le développement économique du monde rural ;

• Amélioration de l’accès équitable des populations (hommes et femmes) aux droits et aux services sociaux de base, protection sociale et développement durable ;

• Le renforcement de la gouvernance aux niveaux central et local en appui au développement humain durable.

Les Priorités Résilience Pays (PRP) qui, dans le cadre de l’Alliance globale pour la résilience au Sahel et en Afrique de l’Ouest (Agir), dirigera les efforts pour accroitre la résilience des ménages, familles et communautés vulnérables afin de rompre avec le cycle des crises alimentaires et nutritionnelles récurrentes.
Sur la base de ce cadre stratégique et nourri de la réflexion collective au sein de l’Equipe Humanitaire Pays, le Plan de travail Humanitaire 2017 du Sénégal s’articule autour de trois secteurs prioritaires, notamment la nutrition, la sécurité alimentaire et la préparation à la réponse aux urgences.

Download PDF (1.13 MB)

Facebook ONU

Chaîne video ONU
INSTAGRAM
FLICKR