BIENVENUE À L'ONU | VOUS ÊTES CHEZ VOUS
| English | Français

Système
des Nations unies
au Sénégal

STRATEGIE INTEGREE DES NATIONS UNIES POUR LE SAHEL : L’ONU RENFORCE SES ENGAGEMENTS

Le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef du Bureau des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel (UNOWAS), Mohamed Ibn Chambas, a présidé une réunion du Comité de pilotage de la Stratégie intégrée des Nations Unies pour le Sahel (SINUS), le 27 octobre à Dakar. Cette rencontre a été rehaussée par la présence du Secrétaire général adjointe des Nations Unies, Mme Amina Mohamed, qui préside le groupe de travail du Comité exécutif sur le Sahel qui a été établi en début juillet 2017 par le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres.

« Ce comité de Pilotage particulier est une opportunité unique : nous avons ici tous les niveaux de responsabilité et les perspectives nationales et régionales représentées, de la plus haute autorité au siège, des coordonnateurs résidents, des directeurs régionaux et de nos groupes de travail de la SINUS. J’espère que nous pourrons tirer parti de toutes nos expériences combinées pour avoir des discussions fructueuses », a déclaré M. Ibn Chambas, à l’ouverture des travaux. Selon le Chef d’UNOWAS, cette réunion du Comité de pilotage de la SINUS avec la participation de la SGA reflète la détermination et la mobilisation des Nations Unies pour le Sahel.

S’adressant aux membres du Comité de Pilotage de la Stratégie intégrée des Nations Unies pour le Sahel (SINUS), la Secrétaire générale adjointe de l’ONU, Mme Amina Mohamed a déclaré que la réalisation de la paix et du développement durable dans le Sahel ne peut se faire qu’en soutenant les gouvernements des pays du Sahel dans leurs efforts pour s’attaquer aux causes profondes des conflits et aux défis multidimensionnels et interdépendants auxquels la région est confrontée.

Mme Mohamed a soutenu que, pour ce faire, l’ONU « alignera son action sur les besoins et les priorités identifiés par les États du Sahel à travers une approche intégrée et globale », tout en plaçant l’Agenda 2030 et l’accord de Paris au cœur de l’action des Nations Unies.

Elle a également relevé que la communauté internationale devrait accorder la priorité à l’attention et aux investissements dans le développement à moyen et long terme pour répondre aux besoins de la région du Sahel, « afin de garantir que les voies de développement hors conflit dans la sous-région soient pleinement soutenues à travers la résilience économique des communautés et des capacités des États ».

Les chefs et les représentants des agences régionales des Nations Unies ont durant cette réunion identifié les principaux défis et besoins, et discuté des opportunités pour renforcer une réponse cohérente, intégrée et efficace des Nations Unies dans la sous-région du Sahel, et ce en partenariat avec les gouvernements des pays du Sahel.

Facebook ONU

Chaîne video ONU
INSTAGRAM
FLICKR