BIENVENUE À L'ONU | VOUS ÊTES CHEZ VOUS
| English | Français

Système
des Nations unies
au Sénégal

Restitution de l’étude diagnostique sur la réponse à la violence de genre en milieu scolaire au Sénégal

Avec le soutien du Ministère de l’Europe et des affaires étrangères de la France (MEAE), le Bureau Régional Multisectoriel de l’UNESCO pour l’Afrique de l’Ouest (Sahel) organise, en collaboration avec le ministère de l’Education nationale, un atelier de restitution de l’étude diagnostique sur la réponse à la violence de genre en milieu scolaire (VGMS) au Sénégal, les 05 et 06 septembre 2017, à Saly Portudal.

La violence de genre en milieu scolaire (VGMS) est un phénomène qui touche des millions d’enfants, de familles et de communautés, en Afrique de l’Ouest et du Centre comme dans tous les pays du monde. Elle désigne des actes ou des menaces de violence sexuelle, physique ou psychologique perpétrés dans les écoles et leur environnement, résultant de normes et stéréotypes de genre et imposés par des rapports de force inégaux.

La réponse à ces violences passe par des actions à différents niveaux, y compris les curricula, la formation des enseignants, les politiques sectorielles et les dispositions règlementaires. Afin d’évaluer cette réponse à la VGMS, l’UNESCO a élaboré un outil d’analyse et de visualisation, appelé AnlmRS . Le diagnostic d’évaluation, conduit par l’Institut de formation et de recherche démographiques (IFORD), a permis de rédiger un rapport préliminaire sur la réponse du système éducatif à la VGMS au Cameroun, au Togo et au Sénégal.

Cet atelier a pour objectif de restituer et valider les résultats de l’étude diagnostique de la réponse du secteur de l’éducation à la VGMS au Cameroun, avec les contributions des parties prenantes, dans le domaine, et de doter les participants de compétences pour s’approprier les résultats du diagnostic et s’impliquer, comme personne ressource, aux ajustements nécessaires aux niveaux du cadre politique et stratégique, des programmes scolaires, de la règlementation, et de la formation des enseignants. Il rassemblera une trentaine de participants du secteur de l’éducation et des partenaires oeuvrant dans le domaine.

L’examen de la réponse à la VGMS s’inscrit dans le cadre du Fonds de solidarité prioritaire (FSP) « appui à la lutte contre les violences de genre en milieu scolaire » (VGMS), exécuté au Cameroun, au Togo et au Sénégal en partenariat avec l’UNICEF et Plan International, avec le soutien financier du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères de la France.

Les agences de presse et représentants des médias sont invités à couvrir la cérémonie d’ouverture de cet atelier, qui verra la participation des représentants du Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’ambassade de France, du ministère de l’Enseignement préscolaire, élémentaire, moyen, secondaire et des Langues nationales ainsi que de l’UNESCO, à 9h au Palm Beach Hôtel, à Saly Portudal.

Lieu : Palm Beach Hôtel, Saly Portudal

Date : 05-06 septembre 2017

Plus d’information sur l’atelier :

- Xavier Hospital, UNESCO, x.hospital@unesco.org

Contact presse :
- Marion Piccio, UNESCO, m.piccio@unesco.org

Facebook ONU

Chaîne video ONU
INSTAGRAM
FLICKR