WELCOME AT UN | YOU ARE AT HOME
| English | Français

United
Nations System
in Senegal

Le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies constitue un Groupe de haut niveau sur la coopération numérique

New York – 12 juillet 2018 - Le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, António Guterres, a annoncé aujourd’hui la mise en place d’un Groupe de haut niveau sur la coopération numérique.

« Les technologies numériques ouvrent la voie à des changements d’une ampleur, d’une portée et d’une rapidité sans précédent, mais la coopération internationale en cours et les moyens mis à disposition ne sont pas à la hauteur de l’enjeu », a déclaré M. Guterres.

« Les technologies numériques transcendent les frontières internationales et concourent de façon substantielle à la réalisation des objectifs de développement durable. Une coopération intersectorielle et transfrontière est donc essentielle si l’on veut exploiter pleinement le potentiel social et économique de ces technologies, atténuer les risques qui leur sont associés et éviter toute conséquence imprévue. »
Le Secrétaire général a nommé Coprésidents du Groupe de haut niveau Melinda Gates, Coprésidente de la Bill & Melinda Gates Foundation, et Jack Ma, PDG d’Alibaba Group.

Le Groupe se compose de 20 membres dotés des compétences les plus diverses, issus notamment de l’administration publique, du secteur privé, de la société civile, du milieu universitaire et de la communauté technique, dont on trouvera la liste complète ci-dessous.

Le Secrétaire général a demandé aux membres du Groupe de participer au débat public sur l’importance des démarches collaboratives et interdisciplinaires permettant d’assurer à chacun un futur numérique sûr et inclusif, qui tienne compte des normes pertinentes en matière de droits de l’homme. Le Groupe sera chargé de recenser les lacunes sur le plan des directives, de la recherche et de l’information et de formuler des propositions visant à renforcer la coopération internationale dans l’espace numérique.

« La technologie n’est ni bonne, ni mauvaise. Ce n’est qu’un outil, qui demeure très puissant. Ce qui importe, c’est la façon dont nous l’utilisons. Si toutes les personnes, en particulier les plus pauvres et les plus vulnérables, avaient accès aux technologies numériques, elles les utiliseraient pour améliorer leurs conditions de vie et celles de leur famille et contribuer à l’avenir de la planète en faisant entendre leur voix. L’objectif du Groupe de haut niveau est de faciliter cette autonomisation à l’échelle mondiale », a affirmé Melinda Gates.

Le Groupe se réunira pour la première fois à la fin de septembre 2018 et devrait présenter son rapport final au Secrétaire général dans un délai de neuf mois.
Dans le cadre de ses travaux, le Groupe mènera un large éventail de consultations publiques, notamment à l’occasion d’au moins deux manifestations publiques, et engagera un processus ouvert visant à recueillir les vues de parties prenantes du monde entier, notamment au moyen d’activités participatives qui seront organisées en ligne à partir du mois de septembre. Ses travaux seront appuyés par un petit secrétariat financé par des donateurs et établi à New York et à Genève.

« Bientôt, tous les secteurs d’activité entreront dans l’ère du numérique, ce qui influencera profondément tous les aspects de l’existence. Dans l’espace numérique, les données et les technologies sont plus largement disponibles, ce qui favorise l’esprit d’entreprise, stimule la croissance économique et permet d’améliorer la qualité de vie de ceux qui ont accès à ces outils et possèdent les connaissances requises pour en tirer parti. Une collaboration mondiale et intersectorielle s’impose pour faire en sorte que chacun profite des avantages du numérique », a déclaré Jack Ma.

Membres du Groupe de haut niveau sur la coopération numérique

Coprésidents
• Melinda Gates (États-Unis), Coprésidente de la Bill & Melinda Gates Foundation
• Jack Ma (Chine), PDG d’Alibaba Group

Membres
• Mohammed Al Gergawi (Émirats arabes unis), Ministre des affaires gouvernementales et du futur
• Yuichiro Anzai (Japon), Président de la Japan Society for the Promotion of Science
• Nikolai Astrup (Norvège), Ministre du développement international Vinton Cerf (États-Unis), Vice-président et Chef évangéliste Internet chez Google
• Fadi Chehadé (États-Unis), Partenaire chez ABRY Partners
• Isabel Guerrero Pulgar (Chili), Directrice d’IMAGO Global Grassroots et chargée de cours à la Harvard Kennedy School
• Marina Kaljurand (Estonie), Présidente de la Commission mondiale sur la stabilité du cyberespace
• Bogolo Kenewendo (Botswana), Ministre de l’investissement, du commerce et de l’industrie
• Akaliza Keza Ntwari (Rwanda), spécialiste de la promotion des technologies de l’information et des communications et chef d’entreprise
• Marina Kolesnik (Fédération de Russie), cadre supérieure, créatrice d’entreprise et membre des jeunes leaders mondiaux du Forum économique mondial
• Doris Leuthard (Suisse), Cheffe du Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et des communications
• Cathy Mulligan (Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord), chargée de recherche invitée au Centre de recherche sur les cryptomonnaies de l’Imperial College
• Edson Prestes (Brésil), Professeur à l’Institut d’informatique de l’Université fédérale de Rio Grande do Sul
• Kira Radinsky (Israël), Directrice scientifique d’eBay

• Nanjira Sambuli (Kenya), Responsable de la promotion de l’égalité numérique à la World Wide Web Foundation
• Sophie Soowon Eom (République de Corée), fondatrice d’Adriel AI et de Solidware
• Dhananjayan Sriskandarajah (Australie), Secrétaire général de CIVICUS
• Jean Tirole (France), Président de la Toulouse School of Economics et de l’Institute for Advanced Study in Toulouse
Membres de droit
• Amandeep Singh Gill (Inde), Directeur exécutif du secrétariat du Groupe de haut niveau sur la coopération numérique
• Jovan Kurbalija (Serbie), Directeur exécutif du secrétariat du Groupe de haut niveau sur la coopération numérique

Tous les membres du Groupe de haut niveau exercent leurs fonctions à titre personnel et non en qualité de représentants des institutions auxquelles ils appartiennent.

Facebook ONU

Chaîne video ONU
INSTAGRAM
FLICKR