BIENVENUE À L'ONU | VOUS ÊTES CHEZ VOUS
| English | Français

Système
des Nations unies
au Sénégal

Lancement de la VAE pour les facilitateurs en Alphabétisation au Sénégal

Appuyé par le Bureau régional de l’UNESCO à Dakar à travers son programme de renforcement de capacités CapED, l’Etat du Sénégal a entamé pour la première fois le processus de validation des acquis de l’expérience pour les facilitateurs en alphabétisation. Il accède ainsi à une vieille doléance des acteurs du sous-secteur de l’éducation de base des jeunes et des adultes analphabètes (EBJA) qui se sont toujours battus pour que leur expérience soit certifiée par l’Etat du Sénégal.

Un atelier de partage du manuel de mise en place d’un dispositif de Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) pour les facilitateurs en alphabétisation a été organisé les 29 et 30 Juin 2017 sous la présidence effective du Ministre Secrétaire d’Etat à l’Alphabétisation et à la Promotion des Langues Nationales. Cette rencontre de deux jours a été une opportunité pour les acteurs de s’approprier le manuel et de définir une feuille de route pour sa mise à l’essai.

Dans son allocution d’ouverture, le Ministre après avoir chaleureusement remercié le Bureau de l’UNESCO de Dakar pour son appui, a réitéré l’engagement de l’Etat du Sénégal visant à valoriser le métier du facilitateur en alphabétisation. En effet, les recommandations issues des Assises nationales de l’éducation et de la formation tenues en Août 2015, de la nouvelle Lettre de politique sectorielle et du Programme d’Amélioration de la Qualité, de l’Equité et de la Transparence (PAQUET) conseillent la professionnalisation du personnel des programmes d’alphabétisation. Pour terminer son propos le Ministre a réaffirmé la volonté du Gouvernement du Sénégal à continuer le processus de mise en place du dispositif.

Quant au Directeur du Bureau régional de l’UNESCO à Dakar, il a dans son discours félicité le Sénégal pour avoir été le premier pays en Afrique subsaharienne à mettre en œuvre cette initiative. Il a par ailleurs rappelé l’ancrage de l’intervention pour l’atteinte des ODD notamment l’ODD 4 (éducation) et l’ODD 8 (emploi décent). Au demeurant, il a réitéré la volonté et l’engagement de l’UNESCO à soutenir et accompagner le Sénégal à relever les défis auxquels il fait face notamment dans les domaines de la qualité des enseignements-apprentissages dans une perspective d’éducation tout au long de la vie.

Rappeler que cet atelier a aussi permis de mutualiser les expériences en Afrique notamment dans le cadre du programme CapED avec la présence des spécialistes de l’UNESCO venus de son Siège de Paris et de ses bureaux de Abuja, Addis-Abeba, Bujumbura, Cotonou, Lomé, Ndjamena, et Yaoundé, qui ont eu l’opportunité de visiter une classe d’alphabétisation tenue par un enseignant polyvalent (préscolaire, élémentaire et alphabétisation).

Facebook ONU

Chaîne video ONU
INSTAGRAM
FLICKR