WELCOME AT UN | YOU ARE AT HOME
| English | Français

United
Nations System
in Senegal

Lancement au Sénégal du projet de mise à l’échelle de l’Initiative «1 million de citernes pour le Sahel »

Renforcer la résilience et la sécurité alimentaire et nutritionnelle des femmes vulnérables à travers l’accès à l’eau et l’adaptation au changement climatique Le Ministère de l’agriculture et de l’équipement rural (MAER) avec l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) procédera au lancement officiel du projet « Renforcer la résilience des femmes vulnérables au Sénégal et au Sahel à travers l’adaptation au changement climatique, l’agroécologie et la diversification des moyens d’existence » le mardi 7 août 2018 au Ministère de l’agriculture et de l’équipement rural (MAER) (Sphère Ministérielle de Diamniadio)

Le lancement de ce projet du Gouvernement sénégalais marquera la mise à l’échelle de la phase pilote de l’initiative « 1 million de citernes pour le Sahel » mise en œuvre dans 3 zones agro-écologiques du Sénégal : les régions de Louga, Kaolack et Tambacounda qui font face à différents défis en matière d’accès à l’eau pour la consommation et développer le maraichage, respectivement la faible pluviométrie, la salinité et le difficile accès aux eaux souterraines.

L’objectif du Gouvernement à travers ce projet est de permettre à des milliers de personnes de s’adapter aux changements climatiques, d’améliorer leur sécurité alimentaire et nutritionnelle et de renforcer leur résilience.

Près de 100 participants composés de Directeurs nationaux, de Représentants des Agences des Nations Unies, d’Organisations Non Gouvernementales (ONG) partenaires du projet, d’experts, prendront part à la cérémonie officielle qui sera présidée par Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, en présence de l’Ambassadeur d’Italie au Sénégal et de la Coordinatrice du Bureau sous-régional de la FAO pour la Résilience – Afrique de l’Ouest/Sahel.

Le Sénégal, répond aux multiples effets du changement climatique sur l’agriculture à travers le Programme d’Accélération de la Cadence de l’agriculture (PRACAS) car en tant que pays sahélien, fait face à des variabilités pluviométriques et climatiques qui pèsent sur les moyens d’existence des ménages ruraux. Les impacts constatés et prévus du changement climatique en affectent les systèmes biophysiques clés, notamment les réserves hydriques ainsi que les sols et les terres agricoles. Par conséquent, les ménages ruraux qui dépendent essentiellement des pluies pour les activités agro-pastorales se voient vivement affectés en cas de choc climatique (sécheresse).

A travers l’initiative « 1 million de citernes pour le Sahel » deux sortes de citernes ont été construites lors de la phase pilote du projet : des citernes de 15 à 20 m3 (dans les régions de Louga et de Tambacounda) capables de fournir de l’eau potable à une famille de 5 à 7 personnes pendant la saison sèche (7 mois), ainsi qu’un supplément d’irrigation pour le jardinage familial de légumes d’environ 10 m2. Les citernes de 50 m3 ont, elles, été construites sur des terres appartenant à des groupements de femmes afin de leur fournir un supplément d’irrigation à la fin de la saison des pluies pour du maraîchage.
Le projet « Renforcer la résilience des femmes vulnérables au Sénégal et au Sahel à travers l’adaptation au changement climatique, l’agroécologie et la diversification des moyens d’existence » sera exécuté par la FAO avec l’Agence Nationale de Conseil Agricole et Rural (ANCAR) du MAER et d’autres partenaires nationaux. L’intervention des agences sœurs du Système des Nations Unies, le Programme Alimentaire Mondial (PAM) et l’Organisation des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes (ONU Femmes) va faciliter la combinaison d’approches et la création d’un paquet de services autour des citernes permettant de renforcer les capacités de résilience de ces populations vulnérables.

Plus d’informations : www.fao.org/senegal/fr/

Contact Communication :
Moussoukoro Diop, Bureau FAO West Africa
Email : moussoukoro.diop@fao.org | Tel:+221 77 650 29 72

Yacine Cissé, Bureau FAO Sénégal
Email : Yacine.Cisse@fao.org Tel:+221772456446 Tel:+221 77 245 64 46

Autres contacts
Représentation de la FAO au Sénégal
15, Rue Calmette X Rue El-Hadji Amadou Assane Ndoye, DAKAR
Tel : (+221) 33 889 16 66 | Fax : (+221) 33 889 16 70

Facebook ONU

Chaîne video ONU
INSTAGRAM
FLICKR