BIENVENUE À L'ONU | VOUS ÊTES CHEZ VOUS
| English | Français

Système
des Nations unies
au Sénégal

L’UNESCO et ses partenaires renforcent les capacités des journalistes afin de prévenir l’extrémisme violent en Afrique de l’Ouest et au Sahel

Le Bureau Régional de l’UNESCO à Dakar organise, du 12 au 14 juin 2017, et en partenariat avec le Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS) et le Département Fédéral des Affaires Etrangères (DFAE) de la Suisse, un séminaire de trois jours pour sensibiliser et renforcer les capacités des journalistes et des professionnels des médias en Afrique de l'Ouest afin de prévenir la violence et l'extrémisme violent. Ce séminaire régional rassemblera une quarantaine de journalistes travaillant pour les radios communautaires et la presse en ligne et des spécialistes de 17 pays d'Afrique de l'Ouest et de la région du Sahel.

Le Plan d’action du Secrétaire général de l’ONU pour prévenir l’extrémisme violent souligne l’importance de comprendre et de travailler sur les causes profondes de la violence. Les journalistes et les professionnels des médias peuvent et doivent jouer un rôle important à cet égard, non seulement en couvrant la violence elle-même et ses conséquences, mais aussi en aidant les citoyens à mieux comprendre les sources de cette violence et en promouvant des sociétés plus inclusives et plus tolérantes.

Le paysage médiatique et informationnel, qui joue un rôle primordial au quotidien, change rapidement. Il modifie constamment la manière de communiquer des personnes, habilitant ou remettant en cause les droits humains, la liberté d’expression, l’accès universel à l’information, la consolidation de la paix, le développement durable, la démocratie et la bonne gouvernance. De plus, le monde vit une augmentation sans précédent, en ligne et hors ligne, de la polarisation, des discours haineux, de la radicalisation et de l’extrémisme. Dans un tel climat les formations aux médias et à l’information (MIL) deviennent de plus en plus importantes. MIL est un outil solide qui transcende les contextes éducatifs, culturels et sociaux. Il peut aider à surmonter la désinformation, les stéréotypes et l’intolérance transmis par certains médias et dans les espaces en ligne.

La séminaire de trois jours utilisera des ressources produites dans le cadre de la Série Education au journalisme de l’UNESCO afin d’améliorer la capacité des journalistes et des médias à identifier et à contribuer à la prévention d’éventuelles expressions de violence et d’extrémisme violent. De plus un « Réseau régional de journalistes et de médias » sera mis en place, afin de mobiliser davantage le secteur des médias dans la mise en œuvre du Plan d’action de l’UNSG sur la prévention de la violence et l’extrémisme par la promotion des droits humains, de l’état de droit et de la bonne gouvernance. Un recueil de meilleures pratiques basé sur les expériences des pays sera développé à la suite de la conférence pour l’adoption de politiques et de programmes de pratiques médiatiques qui empêchent l’extrémisme violent et favorisent la paix.

Les médias professionnels jouent le rôle de garant de l’intérêt public. Ils sont un élément important de l’équilibre des pouvoirs qui font partie d’une démocratie. En informant les citoyens, les médias permettent leur participation au développement et renforcent les mécanismes de rétroaction de la responsabilité. En l’absence d’informations et de connaissances cruciales que seuls les journalistes bien formés sont à même de fournir, les citoyens ne peuvent exercer et apprécier leur citoyenneté. Par conséquent, la société a la responsabilité de veiller que ses journalistes ont les compétences nécessaires pour rechercher et interpréter l’information, et le professionnalisme nécessaire pour la communiquer au public. Assurer la liberté d’expression, l’accès à l’information et la liberté de la presse joue un rôle crucial dans le développement de démocraties durables pour lesquelles les médias sont un réel pilier.

Assurer la liberté d’expression et la liberté de la presse est au cœur du mandat de l’UNESCO et joue un rôle crucial dans le développement de démocraties durables et de sociétés pacifiques. L’UNESCO est l’agence spécialisée des Nations Unies de promotion de la liberté d’expression et de développement des médias. Ce séminaire s’inspire et complète les initiatives existantes de l’UNESCO de promotion de l’éducation au journalisme, de normes professionnelles et d’une culture de la paix. Le présent projet soutient les initiatives de développement des médias locaux qui contribuent à la réalisation des objectifs de développement durable (ODD), en particulier, la paix, la justice et les institutions fortes de l’Objectif 16. L’UNESCO pilote également les rapports des Nations Unies sur les progrès accomplis dans l’atteinte de l’Objectif 16.10 de développement durable portant sur l’accès du public à l’information et aux libertés fondamentales. En ce sens, le séminaire vise à souligner le rôle central que jouent les professionnels des médias dans la promotion de l’éducation à la paix et d’alternatives à l’extrémisme violent, en particulier en assurant la diversité des médias, le contenu local et l’engagement civique par la pratique journalistique.

Pour plus d’informations sur le contenu de l’atelier et l’agenda merci de bien vouloir

Contacter  : Sasha Rubel : s.rubel@unesco.org

Contact presse : Marion Piccio : m.piccio@unesco.org

Facebook ONU

Chaîne video ONU
INSTAGRAM
FLICKR