BIENVENUE À L'ONU | VOUS ÊTES CHEZ VOUS
| English | Français

Système
des Nations unies
au Sénégal

L’Equipe pays des Nations Unies a présenté au Gouvernement du Sénégal son Cadre de coopération pour le développement durable 2019-2023

Le jeudi 23 mai 2019 s’est tenue une rencontre entre l’Équipe pays des Nations Unies au Sénégal et le Ministre de l'Économie, du Plan et de la Coopération. Au programme, le partage cadre de coopération pour le développement durable des Nations Unies 2019-2023 pour le Sénégal et des attentes qu’elle implique.

La rencontre a été précédée d’un entretien entre le Ministre, S.E. Monsieur Amadou HOTT et Mme Priya GAJRAJ, Coordonnatrice Résidente du Système des Nations Unies au Sénégal. Les représentants de douze agences des Nations Unies ont pris part à la rencontre.

Dans son introduction, la Coordonnatrice Résidente a abordé les questions relatives au repositionnement du Système des Nations Unies, au savoir-faire de l’organisation et sur l’appui apporté au Gouvernement dans le cadre du processus d’opérationnalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD) au Sénégal. Elle est également revenue sur les défis relatifs à l’appropriation des ODD au niveau local et à leur financement durable.

Les Représentants de la FAO, de l’UNICEF et du PNUD ont ensuite présenté respectivement les trois axes de la stratégie :

1) La croissance économique inclusive et durable ;
2) Les services sociaux de base de qualité et la protection sociale ;
3) La gouvernance, la paix et la sécurité.

Ils ont partagé avec le Ministre les principales stratégies qui seront mises en œuvre durant la période 2019-2023 en soutien à la deuxième phase de Plan Sénégal Emergent (PSE).

En conclusion, Mme Priya Gajraj a partagé les recommandations générales formulées par le Système des Nations Unies à l’endroit du nouveau Gouvernement.

Monsieur le Ministre s’est félicité de cette initiative du Système des Nations Unies. Il a réitéré le soutien du Gouvernement du Sénégal à la réforme du Système des Nations Unies. Il a par ailleurs mis l’accent sur le fait que la promotion du financement innovant, du partenariat public privé et du développement du secteur privé, constitue une priorité pour le nouveau Gouvernement. La croissance économique inclusive et durable représente un axe au centre de toutes les politiques, a-t-il précisé. La création d’emplois reste pour lui un levier essentiel de cette croissance. Il en est de même de l’espacement des naissances dans le cadre de la capture du Dividende démographique.

Avant de se quitter, les parties se sont mises d’accord pour travailler en étroite collaboration sur la mise en œuvre du cadre de coopération pour le développement durable des Nations Unies au Sénégal et sur la nécessité de se réunir régulièrement pour le suivi des actions.

par Veronika Verner

Facebook ONU

Chaîne video ONU
INSTAGRAM
FLICKR