BIENVENUE À L'ONU | VOUS ÊTES CHEZ VOUS
| English | Français

Système
des Nations unies
au Sénégal

Fonds des Nations Unies pour la Population (Bureau-Pays)

L'UNFPA, le Fonds des Nations Unies pour la Population, s’investit pour réaliser un monde où chaque grossesse est désirée, chaque accouchement est sans danger, et le potentiel de chaque jeune est accompli. L’UNFPA est présent au Sénégal depuis 1975. Dans le cadre des différents cycles de coopération, l'institution accompagne le Gouvernement du Sénégal dans ses réponses aux priorités nationales en matière de santé sexuelle et reproductive pour répondre aux défis liés à la mortalité maternelle, la planification familiale, les grossesses d'adolescentes, les mariages précoces, les mutilations génitales féminines, la disponibilité de données de population pour le développement.

UNFPA – Fonds des Nations Unies pour la Population (Bureau Pays)

Immeuble Wollé Ndiaye, Route du Méridien Président Parcelle n°10 – Zone 3 – Almadies Tél. :33.859.82.82 Fax 33 820 17 31
Ms. Andrea Wojnar Diagne, Directeur

Site Web-Agence : http://countryoffice.unfpa.org/senegal
Site-Web - Siège : http://www.unfpa.org
E-mail : unfpasenegal@unfpa.org

Outils de communication :

Missions :

La vision de l’UNFPA est traduite dans le 7ème programme de coopération avec le Gouvernement du Sénégal pour la période 2012-2016. Mis en œuvre à Louga, Matam, Saint-Louis, Tambacounda et Kolda, le 7ème programme de coopération vise à « contribuer à l’accès universel à la santé sexuelle et reproductive (y compris la planification familiale), promouvoir les droits en matière de reproduction, réduire la mortalité maternelle et accélérer les progrès concernant le programme ».
Améliorer la santé maternelle
UNFPA joue un rôle central pour améliorer la santé maternelle au Sénégal. Elle apporte un appui stratégique, technique et financier aux actions du Ministère en charge de la santé au niveau central et régional pour renforcer l’offre et la demande de services de santé de la reproduction de qualité, particulièrement l’accès aux soins obstétricaux et néonataux d’urgence, aux services de planification familiale et la lutte contre les fistules obstétricales.
Répondre aux besoins spécifiques des adolescent(e) s/ jeunes
UNFPA, en étroite collaboration avec les départements ministériels en charge des questions de jeunesse, place les adolescents et les jeunes au cœur de son mandat pour qu’ils puissent disposer des services et d’information adaptés à leurs besoins, qu’ils soient protégés des IST/VIH et qu’ils accèdent aussi à des opportunités de développement.
Développer des politiques et programmes basés sur les données de population fiables
En partenariat avec le Ministère de l’Economie et des finances, l’UNFPA soutient le plaidoyer et dialogue politique et le renforcement des capacités des institutions nationales afin qu’elles disposent de ressources humaines de qualité aptes à élaborer, mettre en œuvre et assurer le suivi des politiques et programmes basés sur les données de développement fiables, intégrant la dynamique démographique, issues des grandes enquêtes comme le recensement de la population. UNFPA accompagne le Gouvernement dans le processus de capture du dividende démographique Le dividende démographique est la croissance économique qui résulte de l’augmentation de la population en âge de travailler. A mesure qu’un pays effectue sa transition démographique, il émerge une population jeune, en âge de travailler, qui peut induire une croissance économique.
Mettre fin aux violences basées sur le genre
Sur les questions de genre et droits humains, UNFPA, en partenariat avec le Ministère en charge de la femme, les autres départements ministériels compétents, la société civile et les ONGs, privilégie une approche holistique basée sur les droits humains pour promouvoir un environnement social, politique, réglementaire et législatif, favorable à l’égalité et l’équité de genre et la lutte contre les violences basées sur le genre y compris les mutilations génitales féminines, les mariages précoces.

Biographie :

Mme Andréa Wojnar Diagne, Représentante Résidente du Bureau du Fonds des Nations Unies pour la Population au Sénégal

Mme Andréa Wojnar Diagne, Représentante Résidente du Bureau du Fonds des Nations Unies pour la Population au Sénégal

Mme Andréa Wojnar Diagne est la Représentante Résidente du Bureau du Fonds des Nations Unies pour la Population au Sénégal. Elle cumule également les fonctions de Directeur pays en Gambie. De nationalité Américaine, Mme Wojnar Diagne a rejoint l’UNFPA en 2014 avec une expérience de près de trente ans dans la gestion de programmes de développement et humanitaires dans toute l’Afrique.
Avant sa nomination à UNFPA, Mme Wojnar Diagne a occupé plusieurs postes importants au sein de la Croix-Rouge internationale et du Gouvernement Américain. Pour avoir servi dans plusieurs pays africains notamment en Tanzanie, en République Démocratique du Congo, et avoir occupé diverses fonctions comme Directeur pays du Corps de la paix américain, Directeur régional de la Fédération internationale du Bureau du Sahel de la Croix Rouge et du Croissant Rouge, Directeur adjoint du Bureau Afrique de l’Est, Mme Diagne a une grande connaissance de l’Afrique et des problèmes de développement.
Mme Andréa Wojnar Diagne est titulaire d’une maîtrise en gestion internationale (Université McGill, Montréal), et d’une maîtrise en développement africain (Johns Hopkins School for Advanced International Studies, Washington DC),

Facebook ONU

Chaîne video ONU
INSTAGRAM