BIENVENUE À L'ONU | VOUS ÊTES CHEZ VOUS
| English | Français

Système
des Nations unies
au Sénégal

Donner aux Jeunes Africains une Voix pour la Mise en OEuvre de la Feuille de Route de l’Union Africaine et Exploiter le Dividende Démographique en Afrique

Dakar, Sénégal, 23 mars 2017 - Les dirigeants africains sont parvenus à un consensus sur le fait que la croissance économique et le développement durable inclusifs du continent dépendent de sa population jeune et de la capacité de l'Afrique à saisir les opportunités qui s’offrent à elle pour exploiter son dividende démographique. La tenue d'une conférence des jeunes, deux jours durant du 22 au 23 mars 2017, par l’UNFPA, le Fonds des Nations Unies pour la Population en Afrique de l'Ouest et du Centre, a offert à la jeunesse africaine une plate-forme pour engager un plaidoyer de haut niveau et un dialogue politique sur les questions qui les touchent, conformément à la feuille de route de l'Union Africaine pour exploiter le dividende démographique à travers un investissement dans la jeunesse.

« Les jeunes réclament d’être à la table du dialogue et leur mantra est « rien pour nous sans nous » et à juste titre », a déclaré M. Mabingue Ngom, Directeur Régional de l’UNFPA pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, « Il est important de mettre les jeunes au devant de la scène, d’écouter leurs points de vue et de leur permettre de faire partie du processus, car tout programme élaboré pour eux, sans eux ne peut être un succès ».

Les adolescents et les jeunes sont 1,8 milliard de personnes et forment un quart de la
population mondiale. En Afrique, ils représentent 60 pour cent de la population totale, soit 37 pour cent de la population ouvrière et 60 pour cent de tous les Africains sans emploi en Afrique (Banque Africaine de Développement, 2013), avec un taux de dépendance d’environ 80 pour cent.

En travaux de groupes, les jeunes réfléchissent sur leurs plans d'action pays et régional en vue de la mise en oeuvre de la feuille de route de l'Union Africaine sur le dividende démographique.

En travaux de groupes, les jeunes réfléchissent sur leurs plans d'action pays et régional en vue de la mise en oeuvre de la feuille de route de l'Union Africaine sur le dividende démographique.

En Afrique de l’Ouest et du Centre, où les besoins sont les plus importants, 37 pour cent des garçons et 31 pour cent des filles sont inscrits à l’école secondaire, et 4 filles sur 10 seront mariées avant leur 18eme anniversaire. Ces difficultés, combinées à l’accès limité aux services de santé génésique et à l’information des adolescents, à la forte prévalence de la grossesse chez les adolescentes et à la persistance de pratiques socioculturelles nuisibles telles que la mutilation génitale féminine et le mariage des enfants sont des catalyseurs de l’extrême pauvreté sur le continent aujourd’hui. « Pour changer cette histoire, des actions collectives sont nécessaires maintenant », dit Fatoumata Bintou Massaly, une jeune militante au sein du Réseau Africain des Jeunes & Adolescents pour la population et le développement (AfriYAN). " Nous ne pouvons pas accomplir notre potentiel sans investissement dans la jeunesse. Ceci ne devrait plus être une simple parole, mais une priorité essentielle pour les pays d’Afrique " a-t-elle ajouté.

Depuis la Feuille de Route de l’Union Africaine pour 2017 aux Objectifs pour le
Développement Durable à l’horizon 2030, les discussions autour de la question sur
« comment exploiter le dividende démographique » prennent plus d’ampleur, et l’UNFPA continue de jouer un rôle de leader sur la problématique de la capture du dividende démographique pour le développement, à travers le renforcement de capacités des jeunes leaders et des réseaux de jeunes, afin que ceux ci soient engagés efficacement au sein des sphères de plaidoyer de haut niveau, et qu’ils soient au coeur des mécanismes de décision et d’élaboration de politiques, nécessaires à la réalisation du dividende démographique. L’UNFPA reconnaît l’importance cruciale d’intégrer les jeunes dans les processus décisionnels et la planification des projets, et continuera systématiquement à appeler de mettre les « jeunes d’abord », le thème de son rapport annuel 2016.

À la suite de la conférence, les jeunes ont élaboré un plan d’action de la jeunesse visant à appuyer la mise en oeuvre de la feuille de route de l’Union Africaine pour la capture du Dividende Démographique en Afrique, précisant leurs rôles et responsabilités concrets. Les principaux points du plan seront présentés lors de la 18e session du Mécanisme de Coordination Régionale (MCR) pour l’Afrique, en présence de la Secrétaire Générale adjointe des Nations Unies, Madame Amina J. Mohammed, à Dakar (Sénégal), le 26 mars 2017, sous le thème « Soutien du système des Nations Unies pour exploiter le Dividende Démographique grâce à des investissements dans la jeunesse ».

Médias & Presse
Begay Downes-Thomas, Conseiller Régional en communication +221 78 292 93 44
downes-thomas@unfpa.org

Moussa Abdou Saley, Chargé de communication +221 77 335 20 21
saley@unfpa.org

Théodore Somda, Chargé de communication +221 77 377 69 17
tsomda@unfpa.org

Facebook ONU

Chaîne video ONU
INSTAGRAM
FLICKR