BIENVENUE À L'ONU | VOUS ÊTES CHEZ VOUS
| English | Français

Système
des Nations unies
au Sénégal

COVID-19 : ONU Femmes et BNP Paribas soutiennent le Gouvernement du Sénégal pour une assistance alimentaire aux ménages, en s’appuyant sur les femmes agricultrices du Sénégal.

Dakar, le 7 avril 2020 - Le Programme Sénégal d’ONU Femmes annonce une contribution de 100 270 000 Francs CFA (cent millions deux cent soixante-dix mille francs CFA) en soutien au projet d’assistance alimentaire aux ménages, particulièrement aux femmes et aux enfants qui sont les plus vulnérables face au coronavirus.

En réponse à la pandémie du coronavirus (COVID-19), le Ministère de la Femme, de la Famille, du Genre et de la Protection des Enfants (MFFGPE) du Sénégal a lancé un programme d’aide alimentaire basée sur le renforcement des familles vulnérables et leur résilience au COVID-19, intitulé « Panier de la ménagère : les femmes font partie de la solution ».

Les femmes sont plus durement touchées par les impacts économiques que le COVID-19 entraîne. Elles travaillent majoritairement dans le secteur informel pour obtenir les ressources nécessaires à leur survie au quotidien. Le confinement partiel ou total peut les empêcher de gagner leur vie et de subvenir aux besoins fondamentaux de leurs familles. En outre, les femmes agricultrices contribuent grandement à la sécurité alimentaire du Sénégal car elles produisent des quantités importantes de riz, de céréales et de légumes.

« Les femmes agricultrices que nous appuyons ont une capacité de production qui leur permet de participer activement à la riposte au COVID-19 du Sénégal. Elles se positionnent comme des fournisseurs de riz et de céréales locales pour l’assistance alimentaire aux ménages. En cette période de crise, nous sommes heureux de promouvoir le consommer local et d’impulser l’entrepreneuriat rural » a indiqué Oulimata Sarr, Directrice régionale d’ONU Femmes Afrique de l’Ouest et du Centre.

Pour pallier les impacts économiques du COVID-19 et ses risques corollaires pour les femmes, ONU Femmes Sénégal appuie le gouvernement du Sénégal à hauteur de 173 000 dollars ou 100 270 000 Francs CFA à travers le projet PAF/AgriFed financé par le groupe BNP Paribas. Cette contribution, qui vise à positionner les femmes en tant que partenaires clés dans la réponse au COVID-19, se déclinera sous la forme de distribution de riz et de céréales locales achetés auprès des unités de production gérées par des femmes.

« A travers le projet AgriFed d’ONU Femmes, BNP Paribas et son entité sénégalaise la BICIS contribuent au développement des exploitations agricoles dirigées par des femmes et à l’autosuffisance alimentaire du Sénégal. Le partenariat conclu ce jour avec le Gouvernement du Sénégal permettra d’orienter la production vers l’aide aux familles les plus touchées par la crise sanitaire actuelle. Cette initiative s’inscrit dans l’ensemble d’actions menées dans plusieurs pays par le Groupe BNP Paribas pour aider les personnes les plus vulnérables à franchir cette période difficile  », a commenté Antoine Sire, Directeur de l’Engagement d’Entreprise BNP Paribas.

Pour sa part, le Directeur Général de la BICIS, M. Bernard Levie, a souligné que : « La BICIS s’associe résolument à ce programme, mené par les femmes pour une agriculture résiliente face aux changements climatiques, avec le soutien de BNP Paribas et l’encadrement d’ONU Femmes, conformément à ses valeurs d’engagement ».

Avec l’appui du groupe BNP Paribas, ONU Femmes continuera de soutenir l’Etat du Sénégal et de mettre l’accent sur des programmes visant à renforcer la résilience économique des femmes face à cette crise ainsi qu’à celles futures.

A Propos d’ONU Femmes :
ONU Femmes est l’entité des Nations Unies consacrée à l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes. Porte-drapeau mondial des femmes et des filles, ONU Femmes a été créée pour accélérer les progrès dans la réponse apportée à leurs besoins partout dans le monde.

ONU Femmes soutient les États membres des Nations Unies dans l’adoption de normes internationales pour parvenir à l’égalité des sexes et travaille avec les gouvernements et la société civile à concevoir les lois, les politiques, les programmes et les services nécessaires pour veiller à l’application effective de ces normes et à ce que les femmes et les filles en bénéficient, partout dans le monde. Nous intervenons à l’échelle mondiale pour faire de l’ambition des Objectifs de développement durable une réalité pour les femmes et les filles et nous soutenons la participation équitable des femmes à tous les aspects de la vie, en mettant l’accent sur cinq domaines prioritaires :
• renforcer le leadership des femmes et leur participation ;
• mettre fin à la violence à l’égard des femmes ;
• intégrer les femmes dans tous les aspects des processus de paix et de sécurité ;
• renforcer l’autonomisation économique des femmes ;
• et placer l’égalité des sexes au cœur des processus de planification et de budgétisation au niveau national.

 A propos de la BICIS

Créée en 1962, la Banque Internationale pour le Commerce et l’Industrie du Sénégal (BICIS) est une société anonyme au capital de 10 milliards de FCFA, dont les actionnaires sont : BNP Paribas, l’Etat sénégalais, ainsi que des personnes privées sénégalaises. Elle dispose d’un réseau de trente-deux (32) Agences et d’un Centre d’Affaires dédié aux Entreprises. La BICIS est une des principales banques du Sénégal et fait partie du Groupe BNP Paribas. Elle a développé une large gamme de produits et services pour ses clients Particuliers et Professionnels, couvrant l’ensemble de leurs besoins. Elle offre également un ensemble de prestations complet à ses clients Entreprises (Grandes Entreprises et PME-PMI) et Institutionnels.

La BICIS a une activité RSE (Responsabilité Sociale et Environnementale) régulière et soutenue dans divers domaines : les arts et la culture (ex : Festival de Jazz de Saint-Louis), la santé (ex : la lutte contre le paludisme), l’éducation, le sport, etc.

 A Propos du Projet PAF/AGRIFED

Le projet d’Appui aux Femmes dans l’Agriculture et le Développement Durable, initié par ONU FEMMES et BNP Paribas contribue au programme « Accès des femmes à la terre et aux ressources productives pour une agriculture résiliente au changement climatique ».

Il propose une approche intégrée d’accompagnement en vue de lever les goulots d’étranglement et permettre une autonomisation réelle des agricultrices. Ce projet contribue à répondre aux défis de huit objectifs du développement durables (ODD) : (1) Eradication de la pauvreté, (2) lutte contre la faim, (5) égalité des sexes, (7) recours aux énergies renouvelables, (9) innovation et infrastructures, (10) réduction des inégalités, (13) lutte contre le changement climatique, (15) protection de la faune et la flore terrestres, et (17) partenariats pour les objectifs mondiaux.
Le projet est prévu pour une durée de trois ans dans les régions à fort potentiel agricole de Saint Louis, Kolda, Tambacounda, Ziguinchor ainsi que la zone des Niayes. A travers ses interventions, à l’horizon 2021, le projet vise à autonomiser économiquement plus de 30.000 agricultrices sénégalaises et à renforcer leur résilience face aux changements climatiques.

Les interventions du projet s’articuleront autour de quatre axes que sont :

1. Soutien à la réforme foncière pour un meilleur accès et une sécurisation des terres affectées aux agricultrices : Au niveau des communes (milieu rural), le projet soutiendra le plaidoyer mené par les réseaux d’associations de femmes agricultrices pour un accès équitable à la terre et aux ressources productives, auprès des autorités nationales et locales (les territoires et les Ministères techniques de l’agriculture et de la Gouvernance locale).
2. Appui au renforcement de la productivité des agricultrices et de leur résilience face aux changements climatiques : A ce niveau, le projet sélectionnera des filières à hautes valeur ajoutée sur lesquels les femmes restent actives. Il s’agit notamment du beurre de Karité, du maraîchage et de la filière riz entre autres.
3. Mise en place de facilités de financement pour le soutien aux filières porteuses : En partenariat avec les institutions de financement du secteur agricole, le projet aidera à la mise en place des lignes de crédit ayant pour objet le financement des activités sur les filières porteuses, dans les zones prioritaires d’intervention
4. Soutien aux coopératives, réseaux et associations en vue de permettre aux femmes leur accès aux activités à valeur ajoutée et débouchés porteurs : le Projet a développé un partenariat depuis 2017.

Facebook ONU

Chaîne video ONU
INSTAGRAM
FLICKR