BIENVENUE À L'ONU | VOUS ÊTES CHEZ VOUS
| English | Français

Système
des Nations unies
au Sénégal

Atelier de renforcement de capacités et de planification en réponse aux violences de genre en milieu scolaire.

Dakar, le 10 février 2017 - Le Bureau Régional Multisectoriel de l’UNESCO à Dakar organise un atelier de renforcement de capacités et de planification en réponse aux violences de genre en milieu scolaire (VGMS), en partenariat avec le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international de France, l’UNICEF, Plan International, l’UNFPA, ONU Femmes et KOICA, à Dakar du 14 au 17 février 2017.

Le Rapport mondial de suivi de l’Education pour tous estime à 246 millions le nombre d’élèves pouvant faire l’objet de harcèlement ou d’agressions et à 60 millions celui des filles (29 millions de garçons) subissant des abus sexuels sur le chemin ou dans l’enceinte de l’école chaque année. Des données qui soulignent l’omniprésence des violences de genre à l’encontre des enfants à l’école. Les VGMS expliquent en partie la différence entre filles et garçons dans l’achèvement du cycle primaire, la transition et l’achèvement du cycle secondaire.

En Afrique de l’Ouest et du Centre (AOC), les indices de parité des sexes sont les moins élevés tant pour le primaire (0,89) que le secondaire (0,81) et les grossesses chez les adolescentes de 15 à 19 ans demeurent à 128 naissances pour 1000. Difficile, par conséquent, pour les enfants et les jeunes, en particulier les filles, d’exercer pleinement leur droit à une éducation sûre, inclusive et de qualité dans la région.

C’est dans ce contexte que l’UNESCO soutient les réponses nationales aux VGMS par le biais de plusieurs projets en AOC, notamment au Cameroun, Mali, Sénégal et Togo. La rencontre de Dakar se déroulera donc en prélude et complément de ces différents projets et vise à renforcer les capacités des cadres des ministères en charge de l’éducation (Cameroun, Côte d’Ivoire, Mali, Sénégal et Togo) pour la mise en œuvre de programmes efficaces dans les domaines liés à la santé et au bien-être, notamment les violences de genre, y compris les grossesses précoces et non désirées, en milieu scolaire. L’atelier a notamment pour objectif de renforcer la maîtrise des participants en matière de réponse aux VGMS, et d’élaborer une feuille de route d’opérationnalisation de cette réponse au niveau pays, contribuant ainsi à la réalisation du droit à une éducation sûre pour les enfants et les jeunes, en particulier les filles. La rencontre sera également l’occasion de lancer en AOC les « Orientations mondiales : Lutte contre la violence de genre en milieu scolaire » que l’UNESCO et l’ONU femmes viennent de publier.

Les VGMS représentent aujourd’hui l’un des principaux obstacles à la réalisation de la parité filles-garçons à tous les niveaux d’enseignement, aux côtés d’autres facteurs comme la pauvreté et l’appartenance à un groupe marginalisé.

Voir le Programme atelier VGMS Dakar

Un point presse se tiendra à 10h30 le mardi 14 février 2017, à l’hôtel le Ndiambour

Pour plus d’informations sur l’atelier et l’agenda merci de bien vouloir contacter :
Xavier Hospital : x.hospital@unesco.org
William Ngué : w.ngue@unesco.org

Contact presse :
Marion Piccio : m.piccio@unesco.org

Lieu de l’atelier :
Le Ndiambour, Hôtel et Résidence
121 rue Carnot, Dakar, Sénégal
Tél. : (+221) 33 889 42 89
Adresse électronique : ndiambour@orange.sn

Facebook ONU

Chaîne video ONU
INSTAGRAM