BIENVENUE À L'ONU | VOUS ÊTES CHEZ VOUS
| English | Français

Système
des Nations unies
au Sénégal

4eme Forum Régional Africain pour le développement durable 2018 : Examen de la mise en oeuvre de l’Agenda 2030 et de l’Agenda 2063

Dakar, Sénégal, le 2 mai 2018 – La quatrième session du Forum africain régional pour le développement durable (FARDD) a débuté, ce mercredi, à Dakar, au Sénégal, avec des évènements préalables relatifs au thème du forum en question.

Ledit Forum a pour thème « Transformer nos sociétés pour les rendre viables et résilientes  ».

Lors d’une réunion les participants ont discuté des approches de la CEA en matière d’appui à la mise en œuvre de la cible 11 de l’Objectif de développement durable et du Nouvel agenda urbain en Afrique.

L’autre réunion qui se déroulait, était à un atelier préparatoire et sur le renforcement de capacités pour les groupes et les acteurs majeurs dans la région de l’Afrique. Au cours d’une autre réunion, les délégués ont parlé du renforcement de l’examen national intégré et volontaire et des rapports de l’Agenda 2030 et 2063.

Prenant la parole lors de l’évènement préalable sur l’approche de la CEA vis-à-vis son appui dans la mise en œuvre de la cible 11 des ODD et du Nouvel agenda urbain, Mme Thoko Ruzvidzo, Directrice de la Division de la politique du développement social, à la Commission économique pour l’Afrique (CEA) dit que la réunion d’experts a été organisée de façon stratégique et sous le thème dudit forum afin de mettre en avant les activités entreprises par la CEA dans le domaine de l’urbanisation

Ceci est en rapport à une des cibles des ODD mentionnées lors du forum à savoir « Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables »

Mme Thoko RUZVIDZO, remercie d’abord le partenaire de la CEA, l’ONU-Habitat et remercie également le Gouvernement sénégalais d’avoir permis aux participants de se rencontrer et de discuter d’un guide développé par la CEA qui consiste à aider les États membres à intégrer l’urbanisation dans la planification nationale du développement.

«  À la CEA, nous avons développé une approche stratégique pour aider les États membres à prendre davantage conscience de l’importance de l’urbanisation pour faire face au paradoxe de l’Afrique. Un paradoxe révélant la croissance du continent avec des gains minimums ; la réduction de la pauvreté et la création de millions d’emplois dont nos jeunes ont besoin  », déclare-t-elle.

«  Nous croyons que les changements commencent par la planification à long terme que nous avons maintenant à l’échelle mondiale, c’est-à-dire les Objectifs de développement durable ; notre Agenda régional 2063 et nos différentes visions et plans nationaux  ».

Mme Ruzvidzo partage avec les experts, les expériences de la CEA dans les pays avec lesquels elle travaille pour soutenir l’intégration de l’urbanisation dans la planification du développement national.

Les pays en question sont l’Ouganda, le Cameroun, la Zambie, le Maroc et le Tchad.

Ce fut un voyage qui a commencé avec de la résistance dans certains pays, ne voulant pas adhérer à l’approche unique de la CEA en matière d’urbanisation en Afrique, indique-t-elle.

«  Dans le cas du Cameroun par exemple, nos partenaires reconnaissent la valeur ajoutée des interventions de la CEA dans le secteur urbain, qui montrent les limites de l’approche cloisonnée actuelle qui est adoptée jusqu’à présent. Ils réalisent que leur objectif de fournir un logement décent pour tous ne sera atteint que si d’autres politiques sectorielles, y compris les politiques industrielles et commerciales, sont également connectées et coordonnées avec les politiques urbaines et sociales. L’urbanisation doit également être mieux intégrée dans leur plan de développement national  », dit Mme Ruzvidzo.

En effet, précise-t-elle, la prolifération des bidonvilles dans beaucoup de nos pays témoigne du manque de considération de la planification nationale en termes d’urbanisation comme une méga tendance qui ouvre d’énormes possibilités pour le développement durable.

«  Pour nous, à la CEA, nous prévoyons que seuls les pays qui ont adopté des processus et des cadres nationaux de planification du développement seront susceptibles de réaliser un développement durable incluant la cible 11 des ODD, le Nouvel agenda urbain et les priorités urbaines de l’Agenda 2063  », mentionne Mme Ruzvidzo.

Le FARDD fournit un leadership politique, des orientations et des recommandations pour le suivi et l’examen des progrès dans la mise en œuvre des engagements de développement durable.

Facebook ONU

Chaîne video ONU
INSTAGRAM
FLICKR