BIENVENUE À L'ONU | VOUS ÊTES CHEZ VOUS
| English | Français

Système
des Nations unies
au Sénégal

2ème Forum sur l’emploi décent des jeunes en milieu rural (FORED) : Promouvoir l’emploi décent pour encourager l’entreprenariat

23 décembre 2016, Dakar - L’agriculture est le secteur d’activité qui emploie le plus au Sénégal, représentant à lui seul 70% de la population active. Avec plus de 60% de la population totale du pays âgée de moins de 24 ans, le Sénégal possède un dividende démographique qui peut être très bénéfique, si le pays investit dans l'amélioration de la qualité de ces ressources humaines. Cet investissement est notamment essentiel à destination des jeunes, dont la plupart des demandeurs d'emploi proviennent de ménages travaillant dans l'agriculture.

Pourtant, la participation des jeunes dans l’agriculture reste limitée et les zones rurales perdent de plus en plus leur capacité d’attirer les jeunes générations en raison du sous-développement, de la faible diversification de l’économie dans les zones rurales, ainsi que de la faible productivité de l’agriculture de subsistance.

Pour faire face à la problématique de l’installation des jeunes dans l’agriculture, le Directeur Général de l’Agence Nationale pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes (ANPEJ), Amadou Lamine Dieng, a plaidé pour « la mise en place d’une large plateforme des acteurs concernés », à l’ouverture du 2ème Forum sur l’emploi décent des jeunes en milieu rural (FORED).

Cette coalition devrait adopter une approche inclusive « dans la formation professionnelle, le foncier, la mobilisation des ressources, l’appui aux filières, le dialogue institutionnel et la mise en place d’un régime de protection sociale adapté aux métiers agricoles ».

Pour l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’emploi rural décent des jeunes est une problématique importante et les jeunes ruraux constituent un groupe cible. Son 3ème objectif stratégique – réduire la pauvreté rurale – met explicitement l’accent sur la promotion des opportunités d’emploi rural décent pour les jeunes ruraux.

« Nous devons préparer les jeunes pour devenir des leaders, des porteurs de projets, des entrepreneurs, capables de tirer le développement économique d’un pays comme le Sénégal », a estimé le Représentant a. i. de la FAO, Réda Lebtahi.

Développer des partenariats autour des projets dans l’agriculture et en milieu rural

Cette deuxième édition du FORED sur le thème « Travail Décent et Entreprenariat des Jeunes en milieu rural : outils et connaissances pratiques » a réuni les représentants de ministères et agences sénégalaises compétentes, les partenaires techniques et financiers, le secteur de la recherche, le secteur privé, les représentants de la société civile, des organisations de jeunes et des organisations de producteurs. L’objectif était de promouvoir les initiatives économiques des jeunes dans l’agriculture et en milieu rural et d’offrir, aux jeunes exploitants ou promoteurs de projets agricoles, une tribune pour présenter leurs initiatives et partager leurs expériences.

Trois études portant sur l’emploi rural décent ont été restituées lors de la rencontre permettant de partager des outils, des connaissances et des expériences liées à la thématique. Ces études développées dans le cadre du programme « Approche Pays Intégrée » (API) portent spécifiquement sur les normes de travail dans le secteur agricole ; les approches et le niveau d’intégration de l’Emploi Rural Décent dans les programmes et projets de développement rural et la Stratégie d’Intégration de l’Emploi Rural Décent dans le processus de Planification du Développement Local (SIERD).

La maquette de l’Observatoire National de l’Emploi Rural Décent (ONER) a été également présentée lors du Forum à l’issu duquel, le document de politique de promotion de l’emploi des jeunes en milieu rural (PPEJMR) a été partagé et consolidé avec l’intégration des contributions de l’ensemble des parties prenantes avant d’être soumis à la validation technique du Comité de Pilotage institué par le Gouvernement du Sénégal à cet effet.

« Pour que le jeune puisse rester en milieu rural, il faut qu’il bénéficie d’un statut qui l’encourage à favoriser davantage l’entreprenariat qui va développer l’emploi en milieu rural », a souligné le président du Comité, Tanor Gningue.

A propos du Forum sur l’emploi décent des jeunes en milieu rural

LA 1ère édition du FORED s’était déroulée en novembre 2015 dans le cadre de la semaine mondiale de l’entreprenariat et portait spécifiquement sur les stratégies d’autonomisation des jeunes et l’innovation en agriculture. La rencontre avait réuni près de 120 participants, représentant les autorités sénégalaises, le secteur privé, la société civile, l’enseignement et la recherche, les partenaires au développement, les jeunes et les femmes.

Le projet l’API, qui a démarré en juillet 2015, fait partie des nombreux projets développés par la FAO et l’ANPEJ pour la promotion de l’emploi rural décent des jeunes. Les deux partenaires prévoient d’organiser plusieurs Fora sur l’Emploi décent en milieu rural, pendant les trois années de mise en œuvre du projet API pour encourager et accompagner les jeunes dans l’entreprenariat en milieu rural.

Facebook ONU

Chaîne video ONU
INSTAGRAM